Faltazi : le projet « Les Ekovores » / Alteractive, évoluer autrement

Interview de Laurent Lebot et Victor Massip, fondateurs – gérants de Faltazi.

 

Pouvez-vous décrire brièvement ce qu’est Faltazi et pourquoi vous vous êtes lancés dans le projet des Ekovores ?

Faltazi est une agence de design industriel nantaise. En plus de vouloir mettre nos compétences de designer au service des villes pour les aider à devenir plus « durable », nous cherchons actuellement à mettre l’accent sur l’éco-conception, thématique, qui nous tient à coeur. C’est pourquoi nous nous sommes lancés dans le projet « Les Ekovores », parallèlement à notre activité de design industriel. . L’idée avec ce projet est de mettre nos compétences de designers industriels au service de la ville dans le but de la rendre plus résiliente.

Pouvez-vous décrire le Projet des Ekovores ?

 

« Les Ekovores » sont les habitants d’une ville futuriste, que nous avons entièrement imaginée en concertation avec un collectif hétéroclite regroupant maraîcher, agronome, élus, riverains etc., plus durable et résiliente, respectueuse de l’environnement et de ses habitants. Le projet se présente actuellement sous la forme de 14 petits films engagés qui présentent les habitants de cette ville. « Les Ekovores » ont inventé des équipements « urbagricoles » qui leur permettent de mener une vie moins consumériste, et qui valorise l’économie en circuit court, particulièrement pour les produits agricoles. Ainsi, « Les Ekovores », trient leurs déchets, les compostent, récupèrent les eaux des toits et recyclent les restes de leurs repas pour nourrir des poules qui leur feront de bons oeufs.

 

Quelle finalité souhaitez-vous pour ce projet ?

 

Pour nous, l’idéal serait que ce projet « déclenche des expérimentations » et soit l’amorce d’un processus de création plus vaste, qui consisterait à rendre véritablement concrète une ville résiliente. Nous travaillons maintenant sur l’organisation de débats citoyens à Nantes durant lesquels seront projetés les films « Les Ekovores » et où chacun pourra échanger et donner sa vision de la ville durable.