Les nouvelles pistes du manger local / Télénantes


Cette semaine, Eurêko se penche sur les circuits courts, qui permettent aux agriculteurs de vendre leurs produits aux consommateurs sans intermédiaire. La Loire-Atlantique est le département qui présente la plus forte concentration d’AMAP (Associations pour le maintien d’une agriculture paysanne).
Deux Nantais veulent aller plus loin en créant une véritable agriculture urbaine, où les mangeurs seraient aussi acteurs de la production. C’est le projet « Ekovores ». Nantes Métropole, qui travaille déjà au maintien d’une agriculture péri-urbaine, s’intéresse de près à cette idée.
Nous en parlons avec Florence Le Nevé, journaliste à l’agence API, et notre invité Patrice Dubreil, agriculteur et administrateur de CAP44.