embed embed share link link comment comment
Intégrer cette vidéo close
Partager cette vidéo close
bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark
embed test
Notez cette vidéo embed
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...
rate rate tags tags related related lights lights

Distribuer / Épisode 3

Tramap Ekovore

Le Tramap, entendre « tram-train-amap », promeut et facilite la distribution des produits de l’agriculture paysanne.

Ce dispositif tire parti du faible trafic nocturne sur le réseau de tramway, de train de banlieue et de trains régionaux, pour acheminer en centre-ville les denrées alimentaires locales. Il produit ainsi un minimum de nuisances d’installation et d’acheminement, et évite l’utilisation d’énergies fossiles pour le transport.
Son système de rangement extrêmement compact qui se déploie en silence, au petit matin, sur des places aménagées à cet effet, crée un rituel d’installation fédérateur.

Paris – Porte de Vincennes
distribution des AMAP en provenance des maraîchers de la grande couronne parisienne

Tramap – le compartiment réfrigéré
Le Tramap déploie le contenu de ses racks maraîchers au petit matin pour la distribution des produits de l’agriculture de proximité

Les Ekovores vous proposent d’installer des TRAMAP, entendre « tram-train-amap », pour promouvoir et faciliter la distribution des produits de l’agriculture paysanne aux Franciliens.

Le coût des intermédiaires dans la distribution des primeurs est tel que les Ekovores décident de trouver des solutions efficaces pour optimiser la chaîne logistique et assurer le meilleur revenu aux producteurs.

Depuis quelques temps déjà, certains ménages évitent l’achat de produits d’importation qui produisent du CO2 . Les ménages comprennent que s’appuyer sur les énergies fossiles pour acheminer des produits cultivés dans des pays à bas coût est dangereux pour leur sécurité alimentaire et mauvais pour l’environnement.

Ils s’intéressent donc spontanément au développement de l’agriculture régionale, aux producteurs locaux en faisant le choix de l’AMAP* (*Association pour le Maintien de l’Agriculture Paysanne), ils plébiscitent les filières qui créent des emplois non délocalisables.

Le cas de la région île de France est particulier. Fortement dépendante des pays voisins pour ses légumes frais, Paris dispose de 4 à 8 jours de stock de légume. Cette insécurité alimentaire peut être levée en favorisant l’installation de producteurs en AMAP sur la grande couronne.

Toutefois, imaginer des cohortes de camionnettes livrer les habitants en direct sans comprendre que ce modèle saturerait l’espace public et produirait des nuisances, serait un contre-sens écologique.

Maintenant, un allié de taille existe, le Tramap.
Ce tram-train cargo peut permettre de conserver la relation directe entre producteur et mangeur, tout en regroupant le fret primeur au sein d’un véhicule spécifiquement pensé pour réduire les nuisances sur toute la chaine logistique qu’il englobe.

Les équipements amaps

Les Ekovores proposent des ÉQUIPEMENTS ADAPTÉS AUX AMAPS.

La distribution en circuit‐court s’organise autour d’une livraison hebdomadaire de fruits et légumes moyennant un engagement sur 6 mois ou 1 an.
Le maraîcher et son camion de livraison se présentent à heure convenue sur le lieu de distribution. Deux à trois amapiens vont composer les paniers selon la répartition prévue.
Rares sont les Associations pour le Maintien d’une Agriculture Paysane (AMAP) qui disposent de locaux. C’est pourquoi les Ekovores ont imaginé un module d’accueil et de préparation des paniers. Ce ‘MODULE AMAP’ attelé à la camionnette se déplie et offre un abris et une table pour la pesée.
Cet équipement génère un moment de sociabilité où chacun prend le temps d’échanger avec ses voisins.

Les barges marchés

Les Ekovores ont imaginé des BARGES – MARCHES pour transporter et distribuer au fil de l’eau la productions des maraîchers.

L’Erdre est une rivière qui relie la commune de Nort-sur-Erdre à la ville de Nantes. De nombreux territoires agricoles bordent cette rivière. Il y a donc une opportunité réelle à saisir pour l’acheminement des denrées.
Pour éviter les ruptures de charges dissuasives, les barges sont conçues pour former un marché flottant lorsqu’elles sont à quai. Ainsi, pas de montage‐démontage du stand, pas de débarquement des productions, le client déambule directement sur la barge transformée en marché flottant.
En quelques heures le marché lève l’ancre pour se reformer à quelques encablures dans un quartier voisin.

Peu à peu les barges se vident de leurs fruits et légumes frais et produits transformés, puis se chargent de containers de composts et autres matières fertilisantes issues des toilettes sèches publiques.
Lors de sécheresses, les citernes d’eau pluviales peuvent être réacheminées au moment du retour vers les campagnes.

Une réponse à “Distribuer / Épisode 3”

  1. LEHUEDE dit :

    Bonjour à tous,
    je trouve votre site génial, si vous recherchez quelqu’un pour vous aider à monter vos modules ou produire vos produits, je suis prête à vous suivre. Je suis actuellement en poste en 3×8 dans une usine sur Saint-Nazaire? mais je m’ennuie et surtout j’en ai marre. je suis mère célibataire et je souhaiterai apprendre à ma fille comment peut-on s’en sortir pour manger en faisant tout nous même, en faisant pousser des graines, s’occuper d’animaux, trier nos déchets (on le fait déjà) bref ne pas être loin de la ville, tout en restant près de la nature.
    Je suis à votre disposition si mon profil vous intéresse
    bonne journée

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.