embed embed share link link comment comment
Intégrer cette vidéo close
Partager cette vidéo close
bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark
embed test
Notez cette vidéo embed
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...Loading...
rate rate tags tags related related lights lights

Les Discrets / Épisode 5

Rémi 43 ans et Didier 41 ans, LOCADOUANIERS

Patrouille mobile,
les locadouaniers traquent les achats distancés.
Un produit venant de plus de 100 km dans votre cabat et c’est une contravention de plus de 100 euros qu’il vous sera prié de régler.
En aucune façon ils vous feront une fleur ; les locadouaniers sont impitoyables.
Et c’est la communauté des agriculteurs locaux qui se frottent les mains. Les amendes leur sont intégralement reversées !

Arthur, 19 ans, FOUTEURDE
Les Fouteurdes sont des activistes militants.
Via les nouveaux médias numériques, ils organisent des actions collectives militantes.
Parmis leurs réalisations les plus courantes, celle de convertir chaque parcelle de terre urbaine en potager public ou encore de fleurir les façades des bâtiments.
Les fouteurdes aiment aussi afficher sauvagement des astuces de jardinier dans l’espace public : recette du purin d’ortie, méthode pour cultiver des poireaux sur un balcon, pour bouturer un bégonia, pour commencer un élevage d’Eisenia Fœtida, pour faire des graines…
Tous ces savoirs sont grâce à eux, accessibles aux 4 coins de la ville !
Si le mouvement est radical et que les fouteurdes sont souvent armés de Seedbombs, il ne sont absolument pas dangereux.

Martial, 37 ans, VEGETABLE DEALER
Les vegetable-dealers gagnent leurs épluchures en dealant des fruits et légumes venant de l’autre bout du monde :
ananas, goyaves, bananes, litchis, mangues, soja, quinoa…
Souvent des pétrolégumes cultivés illégalement et interdits sur le marché local.
La potag’mafia est très bien organisée.
S’il arrive que des cargaisons entières soient interceptées par les locadouaniers, de grosses quantités de légumes alimentent en douce le marché alimentaire.
Le végétabledealing est un emploi à risque mais très rémunérateur.

François-Xavier, 35 ans, EPOUILLARD
Reclus dans leurs déliriums, le plus souvent situés aux lisières des villes, ils fabriquent d’affreuses créatures qui font fuir les oiseaux.
Ces mystiques n’apparaissent jamais au grand jour, ils opèrent en secret.
Quiconque découvrira un épouvantail dans son jardin pourra être sur que c’est l’oeuvre de l’épouillard du coin.
Mais personne, Ô non, personne n’en n’a jamais entrevus.
La tradition veut que ces concepteurs soit gracieusement remerciés par la population.
Les dons sont alors déposés au pied de l’épouvantail.
Pour devenir épouillard : laisser une lettre de motivation avec les dons et s’en remettre au sort.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *